De Morgen

 

Article dans De Morgen sur la performance "L'errance est humaine" à Kanal - Centre Pompidou

- 21 juin 2019 - 

Lien : https://www.demorgen.be/tv-cultuur/interessant-experimenteel-en-controversieel-museum-kanal-is-een-beetje-als-brussel-zelf~b07f3777/?fbclid=IwAR26-jPBVNvHvLUzHEcvxGLjcDRh4cHRtc-dHJGy0j7l7-td1I88rF16zv8

(traductions française et anglaise ci-dessous / english below)

Traductions

- par Tom et Alice Theuns - 

Français

 

Dans l'un de ces espaces, on trouve Ariane de la Bâtie, une jeune étudiante française en master de photographie, qui prépare ses impressions au son d'une musique spécialement composée pour l'occasion. Elle suspend les épreuves le long des murs de briques, et des tubes qui les parcourent. La façon dont elle travaille à sa performance sur l'Errance humaine donne le sentiment d'être avec l'artiste dans son atelier.

 

"Les artistes bénéficient du fait que les expositions aient lieu ici", dit-elle. "Ils peuvent travailler avec les briques ou les vieilles lampes. C'est pour ça que présenter son travail ici est formidable. Selon moi, c'est parfait tel quel. J'espère qu'ils ne vont pas profiter de la rénovation pour faire de ce lieu un musée aux murs immaculés. Ce serait inacceptable."

 

Légende de la photo : Ariane de la Bâtie est étudiante en photographie : "Présenter son travail ici est formidable".

Image de Wouter Van Vooren

 

 

Anglais

 

In one of those spaces you can find Ariane de la Bâtie, a young French master's student in photography, making prints to the sound of specially composed music. She hangs those prints on the bricks of the wall, or on the tubes that run across them. The way that she works on her performance about human wandering - Errance - makes you feel as if you are with the artist in her atelier. 

 

"Artists use the fact that they have exhibitions here", she says. "They can go to work with the bricks or with the old lamps. That's what makes it fantastic to present your work here. For me it is great as it is. I hope that they won't use the renovation to make a white-wall museum here. Because I can't stand that."

 

Picture caption : Ariane de la Bâtie, master's student in photography:

"It is fantastic to present your work here."

Image by Wouter Van Vooren